Vous êtes ici : Accueil > Programmes Européens > Garantie Jeunes




LA GARANTIE JEUNES
AU SEIN DE LA MISSION LOCALE DU VELAY
 


1 - L’esprit de la Garantie jeunes
 
La recommandation du Conseil de l’Union européenne concernant l’établissement d’une « Garantie pour la jeunesse » du 22 avril 2013 qui recommande aux Etats membres de veiller à ce quand dans un délai de 4 mois suivant la perte de leur emploi ou de la sortie de l’enseignement, les jeunes de moins de 25 ans se voient proposer « un emploi de qualité, une formation continue, un apprentissage ou un stage ».
Le texte invite les Etats membres « à améliorer la 1ère expérience professionnelle des jeunes » et leur participation au marché du travail.
La réponse de l’Etat français
Issu de la Conférence nationale contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale de décembre 2012, le projet de « Garantie jeunes » a été repris dans le Plan pluriannuel contre la pauvreté adopté lors du Comité interministériel de lutte contre les exclusions du 21 janvier 2013. Le rapport Priorité jeunesse présenté lors du Comité Interministériel de la Jeunesse (CIJ) du 21 février 2013 évoque la méthode de « co-construction » des principaux paramètres et les modalités de mise en œuvre de la garantie.
 
 
2 - Contexte
 
La Garantie Jeunes c’est donc :
Un engagement de l’Etat : faire en sorte que les jeunes vivent mieux
Un engagement de l’Union Européenne au travers de la garantie européenne pour la jeunesse.
 
 
3 – Présentation
 
La Garantie jeunes est un dispositif fondé sur le « donnant donnant » qui octroie une allocation aux 18-25 ans dans le cadre d’un parcours intensif d’accès à l’emploi et à la formation.
Un accompagnement collectif puis individuel des jeunes par la Mission Locale, permettant l’accès à l’expérience professionnelle et la formation, en vue de construire ou de consolider un projet professionnel.
Une garantie de ressources via le versement d’une allocation d’un montant mensuel de 472.31 euros.
Ce dispositif a été déployé sur la Haute-Loire à compter d’avril 2015. Pour l’Arrondissement du Puy en Velay, 130 jeunes par an en bénéficient.
 
 
4 – Le repérage
 
Tout acteur ayant connaissance d’un jeune répondant aux critères d’éligibilité :
  • La Mission Locale
  • Les services du Conseil Départemental (jeune membre de foyer RSA, ASE)
  • Les partenaires justice : PJJ, SPIP, Les CCAS
  • Les centres sociaux, la Régie de Quartier,
  •  Les autres acteurs du SPE et les plateformes de décrochage scolaire
 
 
5 – Qui est concerné ?
 
Jeunes de 18 à 25 ans en fonction du niveau de ressources ayant besoin d’un accompagnement global pour accéder à l’autonomie
  • Ni scolarisé, ni en emploi, ni en formation
  • Motivé et volontaire, autorisé à travailler
 
 
6 – L’entrée sur le dispositif
 
L’Etat préside la commission d’attribution et de suivi de la Garantie Jeunes.
      Est garant du versement de l’allocation, de la qualité de l’accompagnement et de la mobilisation de l’ensemble des partenaires du territoire,
      assure l’essentiel du financement avec l’appui de fonds européens.
 
 
7 – PRINCIPE : Le « donnant-donnant »
 
Les jeunes : s’engagement à s’investir pleinement, à suivre un accompagnement personnalisé, à rechercher des opportunités d’emploi et à accepter les mises en situation professionnelle, ainsi qu’à déclarer chaque mois leurs ressources d’activité.
La Mission Locale s’engage :
- à accompagner les jeunes avec des ateliers collectifs et un Conseiller référent,
- à les aider à résoudre leurs difficultés en matière de mobilité, de santé, de logement, etc. avec les partenaires du territoire,
- à appuyer les jeunes dans leurs recherches d’expériences d’emploi et de formation.
 
 
8 – Action de remobilisation immédiate à dimension collective
 
Les 5 semaines d’accompagnement collectif et intensif en début de parcours sont basées sur la méthode des compétences fortes :
Sociales : Etre autonome dans les actes de la vie quotidienne
Fortes : Identifier et valoriser les aptitudes immédiatement mobilisables et transférables aux situations professionnelles
Clefs : Maitriser la communication verbale et non verbale, les écrits, le calcul, l’utilisation des outils de bureautique
Professionnelles : Connaître le bassin d’emploi, les principes de fonctionnement de l’entreprise, les principales règles d’hygiène et de sécurité


9 – L’approche »partenaire » du dispositif
 
La Mission Locale s’appuie sur des partenariats « entreprise » pour :
  • Valoriser des métiers (visites de sites, présentation par des professionnels…)
  • Faciliter les recrutements via des mises en relation
  • Généraliser les pratiques d’accueil via les immersions en entreprise
  • Parrainer un groupe pour faire partager leur expérience
La Mission Locale s’appuie également sur d’autres partenaires :
  • de la formation professionnelle
  • de l’emploi
  • de la santé
  • du logement
  • des acteurs sociaux du territoire…
  

10 – Action de remobilisation immédiate à dimension individuelle
 
Les 11 mois d’accompagnement individuel sont basés sur la multiplication d’expériences en entreprise :
  • Les jeunes font des démarches de recherche de stages et d’emploi. Ils doivent réaliser au minimum 80 jours d’immersion qui vont leur permettre d’enrichir leur expérience et de développer leurs compétences
  • Ils doivent participer aux regroupements et entretiens individuels proposés par la Mission Locale
  • Ils doivent répondre aux différents engagements pris avec leur conseiller référent.
  

11 – La sortie du dispositif
 
Fin de l’accompagnement et de l’allocation :
1- Atteinte de l’autonomie
  • Insertion durable en emploi : CDI, CDD > 6 mois, contrats aidés, EA , alternance
  • Entrée en formation qualifiante ou retour en formation initiale
2- Age du jeune : 26 ans
3- Non-respect des engagements
Décision de la commission multi-acteurs après avoir entendu les observations du jeune
 

12 - Les résultats
 
Au 1er février 2018, 384 jeunes ont intégré le dispositif depuis sa création
 
 

 
Contacts
  • Sébastien AUJOULAT, Chargé de projet
  • Fabrice GATTIER, Conseiller référent permanent
  • Cécile MOI, Conseillère référente permanente
  • Valérie FAURE, Conseillère référente à temps partiel
  • Olivier BOISSIERE, Conseiller référent à temps partiel
  • Denis GOSSE, Formateur SST
 
 
 
 
 
Mission Locale du Velay
Cité Négocia – 2 rue Pierret
43000 LE PUY EN VELAY
04 71 07 09 09
mission.localeduvelay@mislocvelay.org
http://www.missionlocalevelay.fr/