Vous êtes ici : Accueil > Social

Social

Vous rencontrez des difficultés financières ?

Les conseillers de la Mission Locale vous proposent :

  • des informations sur les aides et leurs conditions d’attribution
  • l’étude de votre situation et la recherche de solutions adaptées
  • l’instruction d’aides en fonction de votre situation
  • un suivi personnalisé pour mieux gérer votre budget

L'épicerie Solidaire

C'est est un moyen de fournir une aide alimentaire aux personnes rencontrant des  difficultés financières, quel que soit leur âge, qu’il s’agisse de familles avec enfants ou de personnes seules. Elle permet aux personnes accueillies de bien s’alimenter en proposant un large choix de produits, contre une participation financière réduite.

Un accompagnement est réalisé afin d'optimiser l'utilisation des économies réalisées : apurement d'une dette, achat de matériel…

La Carte Jeune Nouveau Monde

Vous avez entre 18 et 25 ans, vous êtes demandeur d'emploi inscrit à la Mission Locale du Velay.

La Région a décidé de faciliter votre autonomie en vous attribuant, sous condition de ressources, une aide directement créditée sur la Carte Jeunes Nouveau Monde.

Cette carte permet de régler : une mutuelle Santé, des abonnements de transports en commun, le permis de conduire, une contraception, une assurance logement ou voiture, ...

Pour demander votre carte, adressez-vous à votre conseiller de la Mission Locale.
 

La Radicalisation

 

Justice

LE CASIER JUDICIAIRE

Qu’est ce que le casier judiciaire et comment l’obtenir ?

Le casier judiciaire conserve toutes les condamnations prononcées par les Juridictions pénales (Cours d’Assises, Cour d’Appel, Tribunaux). Il existe trois bulletins :

  • Bulletin 1 : Consultable uniquement par les Autorités Judiciaires, il comporte l’ensemble ces condamnations et décisions pénales.
  • Bulletin 2 : Ne peut-être remis qu’à certaines autorités administratives pour des motifs limités (accès à un emploi public et à certaines professions). Il comporte la plupart des condamnations à l’exception de toutes les condamnations prononcées : à l’encontre des mineurs, des contraventions de police, condamnations avec sursis.
  • Bulletin 3 : Consultable uniquement par l’intéressé et les autorités judiciaires. Il peut être demandé par un employeur. Il comporte les condamnations les plus graves prononcées pour crime ou délit y compris les décisions prononçant une interdiction d’exercer une activité professionnelle ou bénévole en lien avec les mineurs.

Comment le demander ?

  • Vous pouvez faire cette demande par écrit :

    Casier Judiciaire National
    107 rue du Landreau
    44079 Nantes cedex 1

  • ou sur le site : https://www.cjn.justice.gouv.fr

Vous souhaitez avoir des informations sur la Justice et le milieu carcéral parce que vous êtes confronté à cette problématique.
Vous vous interrogez sur les droits et les devoirs d’un justiciable.
Vous souhaitez être accompagné sur une difficulté momentanée avec la Justice.

La Mission Locale du Velay a mis en place un service spécifique CIPARE dédié aux jeunes sous mesures judiciaires en partenariat avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse et le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation.

L’objectif du dispositif CIPARE est de proposer un parcours d’insertion sociale et professionnelle le plus adapté possible.

SUIVI EN MILIEU OUVERT

Un conseiller de la Mission Locale spécialisé dans ce domaine peut vous recevoir et vous accompagner dans vos démarches en lien avec les partenaires Justice.

SUIVI EN MILIEU FERME : Je suis incarcéré, qu’est ce qui se passe ?

Le conseiller fait des permanences au sein de la maison d’arrêt du Puy en Velay. Il peut vous accompagner dans le cadre d'une préparation à la sortie.

Ce peut être pour :

  • une fin de peine : réorientation vers la Mission Locale d’origine. Recherche d’emploi, formation. Organisation de rencontre entre le jeune et un employeur potentiel ou centre de formation,...
  • une permission de sortie en lien avec le projet professionnel sous couvert d'une acceptation de l'autorité judiciaire
  • un aménagement de peine (*) : recherche de solutions d’emploi ou de formation liée au projet du jeune et à sa situation pénale. Rédaction d’un rapport de situation au SPIP.

(*)Aménagements de peine possibles : libération conditionnelle, la semi liberté, le placement extérieur et le placement sous surveillance électronique

Vous souhaitez avoir des informations sur d'autres thématiques, certaines structures peuvent aussi vous aider :

CIDFF

Avec le CIDFF, vous êtes accueilli, informé, orienté et accompagné dans vos démarches sur les droits des femmes et des familles :

  • Accès aux droits : une juriste peut répondre à vos questions liées au droit de la famille, droit du travail, consommation, surendettement...
  • Médiation pénale
  • Soutien à la parentalité : accompagnement individuel ou collectif
  • Médiation familiale
  • Aide aux victimes d’infraction pénale : information sur les droits, écoute psychologique, orientation sur les services spécialisés
  • Lutte contre les violences et les discriminations : accueil et accompagnement des femmes confrontées à la violence conjugale, familiale, sexiste ou victimes de mariages forcés

Adresse : CIDFF, 2 rue André Laplace 43000 LE PUY EN VELAY Tél : 04.71.02.50.92

HALDE

La HALDE (haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité) est une autorité administrative indépendante créée par la loi du 30 décembre 2004.

Lutte contre les discriminations :

Elle aide toute personne à identifier les pratiques discriminatoires, et à les combattre. Elle conseille pour les démarches juridiques, et contribue à établir la preuve de la discrimination. Elle peut se saisir elle-même de toute pratique discriminatoire dont elle a connaissance. Elle dispose de pouvoirs d’investigation pour instruire les dossiers. Elle peut exiger des documents et des preuves que la victime n’a pas pu obtenir, aller vérifier sur place et entendre des témoins.

La HALDE aide à trouver une réponse adaptée :

  • organiser une médiation pour trouver un accord ou saisir le procureur de la République en cas de discrimination avérée,
  • obtenir une indemnisation, proposer une amende à celui qui a discriminé et déclencher un procès s’il refuse de les verser (transaction pénale),
  • intervenir devant le juge si la victime décide d’aller au tribunal,
  • rendre publique une pratique de discrimination.

Promotion de l’égalité :

La HALDE mène des actions pour promouvoir une réelle égalité des chances. Elle entreprend des actions de sensibilisation et de formation pour faire évoluer les pratiques et les mentalités. Elle identifie et diffuse les bonnes pratiques et les expériences en matière de lutte contre les discriminations.

Adresse du site : http://halde.defenseurdesdroits.fr/

Justice et partage

L’association Justice et Partage est une association départementale dont le but est globalement de favoriser le dénouement de situations conflictuelles entre des personnes en favorisant les droits des personnes et en proposant une médiation et une conciliation entre celles-ci. Elle est également spécialiste de la prise en charge globale et pluridisciplinaire de toute personne qui s’estime victime d’une infraction pénale ainsi que de ses proches.

Cinq services sont à votre disposition : l’Aide aux victimes, le Point-Rencontre (droits de visite médiatisés), la médiation pénale, la médiation familiale et la conciliation civile.

Pour tout renseignement n’hésitez pas à nous contacter par mail via le site http://justice-et-partage43.fr, ou par téléphone au 04 71 02 51 48 ou à l’adresse suivante : 12 Rue Jules Vallès 43000 Le Puy-en-Velay.

Le défenseur des droits

Le Défenseur des droits fait respecter vos droits et libertés et promeut l’égalité.

Concrètement, il remplit quatre missions :

  • le Défenseur des droits défend les droits et libertés individuels dans le cadre des relations avec les administrations ;
  • il défend et promeut l’intérêt supérieur et les droits de l’enfant ;
  • il lutte contre les discriminations prohibées par la loi et promeut l’égalité ;
  • enfin, il veille au respect de la déontologie* par les personnes exerçant des activités de sécurité.

Pour mener à bien ces missions, Dominique Baudis s’est fixé cinq objectifs, qu’il a présentés le 15 juin à l’Assemblée nationale et au Sénat :

  • sauvegarder les acquis et valoriser le potentiel et l’expérience des quatre institutions regroupées;
  • tirer le meilleur parti des pouvoirs dévolus ;
  • assurer une gestion responsable de l’institution ;
  • faciliter l’accès au Défenseur des droits grâce à un réseau de délégués présents sur tout le territoire constituant un maillage territorial de proximité ;
  • faire du Défenseur des droits un facteur de rayonnement des valeurs de la France en Europe et dans le monde.

Préfecture de la Haute-Loire
Médiation avec les services publics
6, avenue du Général de Gaulle
43000 Le Puy-en-Velay

Permanence du délégué : Mardi jeudi après-midi
Monsieur Guy LASCHAMP
Tel. 04.71.09.91.25
Fax. 04.71.09.90.96